Bien investir dans une société civile de placement immobilier

Société civile de placement immobilier

Toute personne désireuse d’investir dans le secteur immobilier à la possibilité de le faire en souscrivant des parts de SCPI. Ce faisant, il achète une quote-part d’un parc immobilier (logements, bureaux, commerces, etc.) avec le projet de percevoir des rentes.

Une société agréée est chargée d’assurer la gestion de la société civile de placement, notamment l’acquisition et la location des biens, les travaux et plus encore. Voici donc l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur les sociétés civiles de placement pour bien réussir son investissement.

Pourquoi souscrire à une société civile de placement immobilier ?

La société civile de placement est un véhicule qui a pour objet exclusif l’achat et la gestion d’un bien immobilier locatif. Elle peut faire des travaux d’amélioration, mais les fonds affectés aux travaux de reconstruction et d’agrandissement sont limités.

Il est possible de procéder à la cession des immeubles, sous réserve que cette dernière ne présente aucun caractère habituel et qu’elle respecte une durée de possession minimale de six ans. Il s’agit donc d’un placement immobilier à long terme ayant pour objectif de distribuer une rente régulière à ses associés.

Investir dans une société civile de placement vous permet de disposer d’une bonne épargne. Le système de parts qui est l’une des caractéristiques de ce type de société vous permet de devenir propriétaire immobilier en investissant dans l’immobilier d’entreprise (murs de magasins, bureaux, etc.) à partir de quelques milliers d’euros.

En optant pour une scpi de rendement, vous pouvez aussi diversifier votre épargne sur l’immobilier d’entreprise, qui est réputé pour ses rendements élevés. En outre, son caractère immobilier est la raison de sa stabilité renforcée, en comparaison aux OPCVM traditionnels.

Bien choisir sa société civile de placement

Il existe deux principaux types de société civile : la société de rendement, qui vous permet de disposer d’un revenu locatif fréquent et la société fiscale, qui génère une baisse d’impôt sur le revenu selon la loi fiscale afférente.

Si vous êtes donc à la recherche d’un bon rendement scpi, il est conseillé d’opter pour la société de rendement, dont l’objectif est la distribution d’un revenu et la revalorisation croissante du patrimoine. Ayant un niveau de risque modéré, la durée minimale recommandée pour ce type de société est de cinq ans. Vous avez toutefois la possibilité de demander à tout instant la cession des parts.

Pour ce qui est de la société civile de placement fiscale, son objectif est la réduction d’impôt sur le revenu, la distribution d’un revenu additionnel et la valorisation croissante du patrimoine. Bien que le niveau de risque soit également modéré, la durée minimale recommandée dépend toutefois de la loi fiscale de référence.

Comment fonctionne la SCPI ?

Le fonctionnement des sociétés civiles de placement est presque identique, qu’il s’agisse d’une SCPI Pinel ou d’une autre société quelconque. Il est régi par l’AMF (autorité des marchés financiers), qui vérifie la bonne information des actionnaires, définit la réglementation à laquelle les sociétés de gestion sont soumises : investissements immobiliers et arbitrages, marché des parts, agréments, etc.

En plus de comprendre comment fonctionne ce type de société, il est aussi important de comprendre l’acquisition et la vente de parts pour bien investir. Le marché des parts de société civile de placement et le cash-flow qui en découle sont organisés différemment en fonction qu’il s’agisse d’une société civile de placement à capital variable ou à capital fixe.

Pour une société à capital variable, l’achat et la vente de parts sont disponibles toute l’année, ce qui n’est pas le cas de la société à capital fixe où, dans le marché secondaire (marché de gré à gré), bien que l’achat et la vente soient disponibles toute l’année, des échanges sont toutefois organisés à fréquence régulière.

Les facteurs de risque

La société civile de placement immobilier est un support qui répond aux fluctuations du marché immobilier. Il doit être acquis dans une logique de long terme, avec un but de diversification patrimoniale. Il convient toutefois de rappeler que l’immobilier n’est pas sans risque, comme tout marché.

La société civile de placement ne bénéficie d’aucune assurance sur la valeur du montant investi et le niveau du revenu. Les risques qui pèsent sur l’évolution du coût du patrimoine et sur le niveau du rendement sont cependant atténués par la distinction locative et immobilière du portefeuille.

De plus, la société n’étant pas cotée, elle n’a pas la même liquidité que les produits financiers. La liquidité des parts est garantie par un marché réglementé. Les conditions relatives à la cession varient selon l’évolution du marché immobilier et des données liées au marché de l’épargne.