Rénovation thermique : comment bénéficier de travaux gratuits ?

Renovation thermique

Le coût d’une rénovation thermique est parfois dissuasif pour les foyers les plus modestes, qui craignent de ne pas avoir de retour sur leur investissement. Pourtant, dans le cadre de la transition énergétique, il est possible d’obtenir d’importantes aides financières, grâce auxquelles l’on peut même isoler ses combles perdus gratuitement.

Pourquoi rénover son habitation ?

Il est important de veiller à la bonne isolation thermique de votre maison si vous souhaitez éviter les déperditions de chaleur. Ces dernières, dans un logement mal isolé, peuvent être très importantes puisque dans certains cas, plus de 75 % de la chaleur issue des appareils de chauffage finit par fuiter vers l’extérieur. Ce phénomène rend alors votre maison peu confortable, sujette aux variations de température et aux soucis d’humidité, mais occasionne en plus des factures énergétiques lourdes. Améliorer l’isolation des combles aménagés ou perdus permet pourtant de limiter drastiquement les fuites de chaleur. Des professionnels tels que lebon-eco-energie.fr peuvent vous conseiller et vous indiquer, si vous souhaitez entreprendre des travaux de rénovation thermique, comment les faire réaliser gratuitement.

L’isolation gratuite des combles perdus

L’isolation des combles gratuites nécessite de posséder des combles perdus. Vous ne pourrez donc pas en bénéficier si vos combles ont été transformés en pièce à vivre ou s’ils servent de simple espace de rangement. Concrètement, pour être perdus, vos combles doivent, au choix, avoir une hauteur moyenne inférieure à 180 centimètres, avoir une pente de toit de moins de 30 degrés, ou être impossible à aménager. Ce dernier point signifie, par exemple, que vos combles sont inaccessibles ou qu’ils sont encombrés par les charpentes. Si vous remplissez l’une de ces conditions et que votre toiture ne possède pas une protection thermique de moins de 15 ans, ils peuvent peut-être être isolés gratuitement, mais d’autres conditions existent. Vous devez notamment résider en France métropolitaine mais hors des départements méditerranéens et votre habitation doit être une résidence principale, que vous y viviez ou que vous la louiez. Enfin, vous ne devrez pas dépasser un certain plafond de revenus annuels, fixé par rapport à votre commune de résidence et à la composition de votre foyer. Il vous est possible de tester gratuitement et sans engagement votre éligibilité à une rénovation gratuite de vos combles sur de nombreux sites internet de professionnels de l’isolation.

Des aides financières accessibles

Si vous ne remplissez pas les conditions précédentes ou si vous souhaitez procéder à l’isolation de combles aménagés, tentez d’obtenir d’autres aides à la rénovation thermique. Toujours sous conditions de revenus, il est possible, dans le cadre de la transition énergétique, de profiter d’un crédit d’impôt grâce auquel 30 % du coût de vos travaux pourra être déduit de votre déclaration de revenus. La TVA de ce coût pourra par ailleurs être diminuée de moitié. L’Agence Nationale pour l’Habitat, de son côté, peut vous verser d’importantes subventions susceptibles de couvrir plus de la moitié de vos dépenses. Cumulées, ces aides peuvent grandement faciliter votre projet de rénovation thermique, d’où l’intérêt de vous renseigner sur celles auxquelles vous pouvez prétendre.