Équipement professionnel pour cuisines collectives et restaurants : choisir un modèle de séprateur de graisse

Choisir un modèle de séprateur de graisse

Une industrie qui génère près de 40 milliards euros de chiffres d’affaires annuels, la restauration représente l’une des entreprises les plus prolifiques de la France. La gastronomie française est l’une des meilleures et les plus recherchées au monde. Cela permet de produire un grand nombre d’emploi et demande des matières premières assez conséquentes. Cependant, il faut aussi reconnaître que la restauration produit énormément de déchets qu’il faut traiter pour préserver l’environnement. Pour cela, chaque restaurant que ce soit une restauration commerciale ou une restauration collective a besoin d’un séparateur de graisse. Dans ce cas, vous devrez savoir tous les critères qui permettent de bien choisir le modèle de votre séparateur de graisse.

Un séparateur de graisse : une installation obligatoire dans chaque restaurant.

La loi est claire : chaque restaurant doit posséder au moins un séparateur de graisses dans sa chaîne de fabrication. Vous vous demandez sûrement l’utilité d’une telle installation malgré le fait qu’il existe déjà une station de traitement des eaux usées dans chaque ville. En fait, la restauration française produit près de 5 millions de tonnes de déchet par an dont 58% sont constitués des résidus de bac à graisse. Si les restaurants décident de déverser directement ces déchets dans la canalisation, il y a risque de dégradation des infrastructures publiques. Cela pourrait ensuite gêner toute action visant à traiter les eaux usées. De ce fait, chaque restaurant doit avoir sa propre installation pour un prétraitement des eaux usées et notamment le traitement des graisses. En effet, les graisses la particularité de s’embourber dans les canalisations et de boucher ces dernières. Pour vous aider dans votre restaurant, vous pourrez visiter www.neatfx.fr. En un simple clic, vous aurez les informations nécessaires avant de choisir et d’installer les bacs à graisse.

Comment fonctionne un séparateur à graisse ?

Le rôle principal d’un séparateur à graisse est de faciliter le traitement des eaux usées dans les centres d’assainissement publics. Pour cela, l’installation d’un séparateur de graisse permet de séparer les eaux usées de la restauration des particules de graisses qui pourraient boucher la canalisation. Même s’il ne s’agit que d’une simple installation de prétraitement, il faut suivre quelques normes établies par les instances compétentes. En fait, les eaux usées issues de la restauration contenant des matières grasses doivent prétraitées dans des bacs à graisse. Le principe consiste à utiliser la force de graviter pour séparer les graisses des eaux usées. Les graisses, étant des corps très légers, se séparent petit à petit du reste des déchets en remontant à la surface du bac. Et au final, ces graisses s’agglomèrent pour former un floculat que vous pourrez facilement recueillir et les jeter. Pour une utilisation optimale, le séparateur de graisse doit être placé entre votre système d’évacuation et le réseau de traitement public. Cependant, les bacs à graisse demandent un entretien régulier et efficace. Pour cela, vous pourrez demander à une société de vidange pour enlever les déchets, mais surtout pour assurer que le séparateur de graisse ait une durée de vie assez longue.

Les critères pour choisir son séparateur de graisse

Il est primordial de connaître les critères qui permettent de choisir le modèle de bac à graisse pour restaurant. Pour cela, il faut prendre en compte de quelques paramètres indispensables dans chaque restaurant. Le premier paramètre à déterminer est votre production de déchets. En fait, cela permet de choisir la capacité de votre bac à graisse. Mais il est également important d’associer à cela le débit ainsi que le volume d’eau consommé par le bac. Afin de vous aider, il suffit de déterminer le couvert que vous mettez chaque jour ainsi que les menus que vous servez. Vous en déduisez ensuite la quantité de déchets que vous produisez. En plus de ça, il faut aussi tenir compte de la présence d’un lave-vaisselle. C’est important, car il se peut que certains détergents contiennent déjà des produits dégraissants. Dans ce cas, vous pourrez choisir un bac moins volumineux.

Les modèles de séparateur de graisse

Selon vos besoins, vous avez un large choix concernant les modèles de bac à graisse. Que ce soit pour une cuisine, ou pour un restaurant, ou pour une cuisine collective, il existe différents modèles adaptés à chaque situation. Vous pourrez opter pour un bac à graisse placé sous l’évier. Il s’agit d’une installation simple qui est placée juste sous votre évier. Le bac contient une entrée et une sortie qui sont raccordées respectivement avec le siphon de la plonge et le tuyau des égouts. Le principe consiste à retenir les déchets et séparer ensuite les eaux usées des graisses qui, ces dernières, remontent à la surface. Pour extraire ensuite ces graisses, vous devrez ouvrir la vanne de vidange. Les eaux usées sans graisses peuvent ensuite suivre leur route vers les réseaux d’assainissement public. Il existe aussi le modèle le plus employé qui est le bac à graisse pour cuisine. Il s’agit d’un système plus ou moins automatique et qui est adapté à n’importe quel type de cuisine. Il faut juste vérifier le nombre de couverts servis en moyenne, mais surtout le débit et la quantité d’eau utilisée chaque jour. Il y a aussi les bacs à graisse spécialement pour restaurant.