Qu’est ce que l’eczéma du cuir chevelu ?

eczéma du cuir chevelu

L’eczéma du cuir chevelu est une pathologie qui touche environ 5 % de la population mondiale. Les bébés comme les enfants, les adolescents et les adultes peuvent en être victimes. En principe, cette maladie de la peau se manifeste par l’apparition de plaques rouges et de pellicules. Toutefois, les symptômes peuvent varier en fonction du type d’eczéma. Il est donc important de l’identifier correctement afin d’adapter un traitement efficace.

L’eczéma du cuir chevelu : qu’est-ce que c’est ?

L’eczema du cuir chevelu est une maladie dermatologique, plus précisément une dermatose prurigineuse qui touche le cuir chevelu. Cette pathologie non contagieuse se manifeste par une inflammation de la peau, notamment par l’apparition des rougeurs et des squames. Il est aussi courant que la personne qui en est atteinte souffre de démangeaisons.

Loin des idées reçues, le développement de l’eczéma du cuir chevelu n’est pas dû à une hygiène défaillante. Il est surtout favorisé par certains composants chimiques des produits cosmétiques ou par le stress. La prédisposition génétique peut aussi être un facteur courant. Par ailleurs, il faut savoir qu’une personne ne souffre pas d’eczéma au quotidien. Des périodes de crises et de rémissions se succèdent. Ce type d’eczéma est moins handicapant que celui qui apparaît sur le visage. Toutefois, il peut altérer la qualité de vie de l’individu qui en est atteinte en raison des démangeaisons.

La dermite séborrhéique, la forme d’eczéma du cuir chevelu la plus courante

L’eczéma séborrhéique est le type de maladie dermatologique du cuir chevelu le plus courant. Il est dû à une prolifération de levures, surtout sur le sébum de la peau. Ce développement de champignons est souvent aggravé par une fatigue intense ou un niveau de stress élevé. En revanche, la dermite séborrhéique ne touche pas l’intégralité du cuir chevelu. Elle se reconnaît aux croûtes jaunâtres qui se situent à sa frontière. Dès la petite enfance, les premiers symptômes peuvent se manifester avec l’apparition de croûtes qui s’apparentent à du lait caillé. Tandis que chez l’adulte, les signes diffèrent en fonction de la gravité de la maladie. La dermite séborrhéique peut apparaître sous forme de pellicules ou de grosses plaques suintantes.

Pour lutter contre un eczema du cuir chevelu léger ou modérer, il faut utiliser un shampooing antipelliculaire. Par contre, si la pathologie est avancée, il peut nécessaire de miser sur un shampooing antifongique. Il existe aussi des traitements naturels aux vertus purifiantes et antifongiques qui aident à obtenir un résultat optimal. Il y a, par exemple, les huiles essentielles d’arbre à thé, de palmarosa ou de géranium. Mis à part cela, pour prévenir le dessèchement de la peau, il est aussi recommandé d’utiliser des éléments naturels qui visent à l’hydrater, entre autres, l’aloe vera.

L’eczéma atopique, une affection fréquente chez les adolescents et les adultes

Ce type d’eczéma s’avère moins fréquent chez les enfants, mais touche le plus souvent les adolescents et les adultes. En général, il apparaît chez les personnes connaissant une prédisposition génétique. Autrement dit, cette maladie se transmet de génération en génération chez les personnes issues d’une même famille. Il faut savoir que ce genre d’eczema du cuir chevelu touche souvent d’autres parties du corps. Il peut également être accompagné d’autres pathologies comme le rhume des foins ou encore l’asthme.

Pour soigner cette maladie dermatologique du cuir chevelu, l’utilisation d’une crème dermocorticoïde est recommandée. Toutefois, il faut noter que ce produit ne permet pas de traiter définitivement cette maladie. Puisque cette dernière est chronique, la crème vise à apporter un apaisement rapide des douleurs qui s’avèrent désagréables. Conçue à base de cortisone, elle contribue à lutter contre les inflammations.

L’eczéma de contact, une pathologie due aux allergènes

L’eczéma de contact désigne une maladie de peau qui se manifeste suite à un contact avec des substances allergènes. Pour le cuir chevelu, il peut donc être dû à celles qui sont présentes dans les produits cosmétiques, mais surtout dans les produits de coloration pour les cheveux. Ce type d’eczema du cuir chevelu se caractérise par l’apparition de petites cloques qui sont remplies de liquide. La dermatite allergique se manifeste quelques jours après le contact avec l’allergène. La réaction n’apparaît généralement pas dès la première utilisation. En effet, la peau peut tolérer ces substances pendant une très longue période. C’est une raison pour laquelle, les personnes atteintes de l’eczéma de contact ont beaucoup de difficultés à croire que cette maladie dermatologique peut être responsable de leur allergie.

Pour traiter l’eczéma de contact, un rendez-vous chez un dermato-allergologue est tout d’abord recommandé. Le médecin peut prescrire des tests qui permettront d’identifier l’allergène. Il peut s’agir d’un test sous forme de patchs. Une fois le résultat du test reçu, il est nécessaire de ne plus utiliser le produit qui contient la substance en question. À partir de ce moment, la personne doit aussi rester prudente, car il est fort probable que cette substance se retrouve dans la composition de plusieurs produits.