Quels sont les 7 sites incontournables de l’Istanbul ?

Istanbul est une ville de contrastes, un jeu de cultures, anciennes et modernes. Ce n’est pas seulement l’une des destinations touristiques les plus populaires au monde, c’est aussi la seule ville au monde qui soit située sur 2 continents. Vous vivez à Istanbul et vous avez des invités qui se sont annoncés pour le week-end ? Ou bien vous jouez avec l’idée de vivre à Istanbul et vous souhaitez d’abord connaître la ville ? Alors, voici quelques conseils sur la façon d’explorer Istanbul en deux jours.

A. Premier jour

1. Musée archéologique

Commencez votre journée en achetant un pass pour le musée archéologique, avec ce pass, vous avez accès à tous les musées célèbres d’Istanbul. Le musée archéologique a beaucoup à offrir : découvrez des sites funéraires et plongez dans l’histoire d’Istanbul avec des objets et des sarcophages de la période ottomane, comme ceux d’Alexandre le Grand du 4e siècle avant JC.

2. Palais de Topkapi et appartements Harem

Poursuivez votre excursion d’une journée au palais de Topkapi, qui se trouve sur le même terrain que le musée archéologique. La visite du palais de Topkapi est également incluse dans le pass du musée. Son palais est l’endroit où vivaient les sultans ottomans. Ils ont mis leurs femmes dans des harems, où ils ont vécu et appris à devenir de bonnes épouses et à se présenter correctement en public. Procurez-vous un laissez-passer audio et explorez le palais et ses jardins. Parmi les points forts : la dague de Topkapi et le diamant de la Spatule. Avec 86 carats, le diamant Löffler est l’objet d’exposition le plus précieux du palais.

3. Sainte-Sophie

Dans les environs immédiats, se trouve la Sainte-Sophie, mondialement connue, entrée gratuite avec la carte d’accès au musée. La Sainte-Sophie a été construite au VIe siècle et était autrefois une basilique gréco-orthodoxe. Elle a été transformée en mosquée sous l’Empire ottoman. Aujourd’hui, c’est un musée. La meilleure façon d’explorer ce bâtiment à couper le souffle, y compris les reliques et les artefacts, est de faire une visite audio.

4. Corne d’or

Le couronnement de la journée est un tour en bateau sur la Corne d’Or : profitez d’un panorama à couper le souffle sur Istanbul avec une vue sur le côté européen de la métropole, détendez-vous et admirez le coucher de soleil.

B. Deuxième jour

a) Mosquée bleue

Un must sur la liste des choses à faire d’un voyage à Istanbul est la visite de la mosquée du sultan Ahmed, mieux connue sous le nom de : Mosquée bleue en raison des carreaux bleus peints à la main sur les murs intérieurs. L’entrée est gratuite, alors ne touchez pas aux arnaqueurs qui attirent avec une entrée sans file d’attente. Veuillez respecter le code vestimentaire : les non-musulmans doivent se couvrir la tête, les jambes et les bras, ne pas porter de jeans et enlever leurs chaussures avant d’entrer dans la mosquée et les laisser dans un sac en plastique à l’entrée. Veuillez également noter les horaires de votre visite : les non-musulmans ne sont pas autorisés à entrer dans la mosquée pendant les 5 jours de prédication.

b) Le Grand Bazar

À 15 minutes à pied de la Mosquée bleue, se trouve le Grand Bazar, l’un des plus grands et des plus anciens marchés du monde, il est considéré comme le premier centre commercial du monde. Vous pouvez y passer beaucoup de temps selon votre humeur : avec plus de 4 000 magasins répartis sur 61 rues, le Grand Bazar est l’une des principales attractions d’Istanbul avec jusqu’à 400 000 visiteurs chaque année.

c) La place Taksim

Pour terminer votre voyage à Istanbul, vous devez prendre le métro et vous rendre à la place Taksim, le cœur d’Istanbul. Ici, vous pouvez déguster des plats turcs dans un restaurant ou un café. Avez-vous encore besoin d’inspiration pour votre visite à Istanbul ? Vous trouverez ici 5 sites web utiles.

– 7 conseils d’initiés pour votre voyage à Istanbul

– Ouverture d’un compte bancaire en Turquie pour les expatriés

– 5 choses uniques à faire à Istanbul

– Le top 5 des choses romantiques à faire à Istanbul

– Ce qu’il ne faut jamais faire à Istanbul

Istanbul vaut vraiment la peine d’être visitée, avec ses nombreuses curiosités et ses perspectives sur une métropole interculturelle : certains pourraient vouloir y rester un peu plus longtemps.